Comme un dimanche d'août à Burgaz

€15

Ou payez en 4x €3,75 avec
Résumé : "Dans l'exil s'appliquent la double peine, la double perte. Comme si l'on mourait deux fois. On meurt de n'avoir pas vécu pleinement là-ba...
10 visiteurs regardent ce produit!

Résumé : "Dans l'exil s'appliquent la double peine, la double perte. Comme si l'on mourait deux fois. On meurt de n'avoir pas vécu pleinement là-bas faute d'espérance et donc de plénitude. On meurt d'avoir vécu à moitié ici faute d'ancrage et donc de plénitude. Ce sont deux vies qu'on pleure. Deux vies vouées à l'absence, à la dérive. Deux vies jetées sur un radeau qui vogue d'une rive à l'autre, tangue, divague sans jamais vous laisser débarquer sur la terre ferme." Sur un ton à la fois tendre et caustique, l'auteure, dans ces nouvelles, révèle l'intimité de personnages déracinés, à l'identité éclatée. Ils traversent les situations de la vie ordinaire entre confusion des langues et confusion des sentiments. La douleur est tenue à distance, on rit pour faire semblant de ne pas pleurer mais la mémoire, sans cesse réactivée, attire irrésistiblement vers l'exil intérieur. De magnifiques histoires de vie offertes comme une confidence, un secret partagé.

Auteur : Esther Heboyan

Editeur : Empreinte temps présent

Nombre de pages : 152 pages

Format : 14 x 21 x 1.1 cm

Customer Reviews

No reviews yet
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)